Emotions

Le Direct Mail, générateur d’impact émotionnel

Tous les annonceurs rêvent de prendre une place dans le coeur des consommateurs et de compter parmi eux un maximum de brand lovers (qui vont généralement de pair avec des heavy brand buyers).
Selon une étude récente (Re-evaluating Media, the Belgian edition – Ebiquity, août 2019), ce sont le cinéma et les magazines imprimés qui parviennent le mieux à générer cet impact émotionnel fort. Le Direct Mail prend la troisième place de ce podium envié.

Le Direct Mail reçu dans la boîte aux lettres provoque peu de réactions négatives, de rejet, ou d’agacement. Pourtant lorsqu’on demande aux annonceurs quel média suscite une réponse émotionnelle positive (Re-evaluating Media, the Belgian edition – Ebiquity, août 2019), ils ne le place qu’en 9ème position. Leur perception est fausse, il est clairement temps de revoir le mix média pour un meilleur impact émotionnel et de meilleurs résultats.