“Paper Reach Survey”, la nouvelle mesure de référence du In-Home Advertising

24/09/2020

Les chiffres clés du “Paper Reach Survey”, la nouvelle mesure de référence du In-Home Advertising, confirment sa valeur média.

Nous passons tous une grande partie de notre temps sur les médias digitaux, que ce soit au travail ou dans nos loisirs.  En tant que spécialiste du marketing, vous pouvez intuitivement supposer que vos messages publicitaires doivent également y jouer un rôle important. Vous n’avez pas tort mais il ne faudrait pas oublier les préférences des consommateurs. Les premiers chiffres du Paper Reach Survey prouvent une fois de plus la puissance de la boîte aux lettres. Cette communication tangible, sur papier, offre justement un bol d’air aux consommateurs belges, loin de l’agitation effrénée du monde digital. Ce média leur permet de prendre connaissance de votre message en toute quiétude, ouverture et respect. Il est également le compagnon idéal pour créer une relation durable avec vos clients.

 

Un media qui sort du lot

Les belges confirment leur attachement au contenu de leur boîte aux lettres.  80% se déclarent curieux de son contenu (82% pour les plus jeunes) et 70% considèrent ce moment courrier comme un moment agréable.  C’est ce qui pousse 87% des gens à ouvrir leur boîte aux lettres tous les jours. Et comme le Belge reçoit en moyenne 4 Direct Mails par semaine, ce faible encombrement publicitaire laisse place à une plus grande attention.

 

Un niveau de contact élevé: 74% de lecture

Une fois au cœur du foyer, 54% des belges déclarent lire systématiquement et 20% habituellement leur direct mail.  Seuls 3% affirment ne jamais les lire.  Fait marquant, les plus jeunes (18-34 ans) ont le même taux de lecture du Direct Mail.
Quant à l’e-mail, seuls 16% déclarent ouvrir systématiquement les emails publicitaires qu’ils reçoivent. Il y a donc plus de risque que le consommateur passe à côté de votre message.

 

Un media qui engage et fait réagir: 66% de réaction

En terme de réaction, ils sont 38% à déclarer avoir, au cours de 3 derniers mois, visité le site web d’une marque après avoir reçu un courrier publicitaire adressé. Ils sont 42% à déclarer avoir réalisé un achat et 46% à avoir entrepris la visite d’un point de vent d’une marque dont ils avaient reçu un DM au préalable.

 

Une nouvelle mesure de référence

Le projet Paper Reach Survey a pour ambition d’offrir une mesure d’impact média du In-Home Advertising, avec une attention particulière au Direct Mail ou Paper Mail, qui soit solide et puisse faire figure de nouvelle référence.  C’est dans cet esprit que bpost Media, le centre de compétences autour du In-Home Advertising, a rassemblé une ‘Expert Task Force” réunissant des membres de l’UMA (Bernard Cools – Chief Intelligence Officer chez Space, Remi Boel – Strategic Director chez OMD), de l’UBA (Simone Ruseleer – Knowledge Manager, Zaki Lahbib – Media Manager) et de l’ACC (Yves Van Landeghem – Strategy Director chez Publicis)

 

Cette étude, menée par Profacts, comprend 2 volets.  Le premier volet (Establishment Survey) consiste en un instantané des usages et attitudes des Belges par rapport au In-Home Advertising, tant au niveau du courrier publicitaire adressé que des folders toutes-boîtes.  L’étude a été menée auprès d’un échantillon de 2.000 consommateurs, représentatifs de la population belge.  Ce sont ces premiers résultats que nos détaillons ici.  Un second volet, rassemblera, sur base d’un panel de plusieurs semaines, les comportements spécifiques par rapport aux campagnes reçues.  Les premiers résultats seront publiés en novembre 2020.