Actualité

Le direct mail (Paper Mail) conserve une place stable dans le mediamix

L’année dernière, la crise du corona a eu un impact considérable sur les dépenses média. Fait remarquable : les dépenses en matière de direct mail (papier) sont restées très stables dans ces circonstances turbulentes. La part du direct mail dans le mediamix, de 7%, est robuste. À titre de comparaison : les magazines se situent juste en dessous de ce chiffre en termes de part et l’out-of-home suit, juste avant le direct mail.

Pour de nombreuses marques du secteur de la vente au détail (magasins physiques et boutiques en ligne), le direct mail s’est avéré être le moyen idéal pour garantir les ventes à court terme pendant la crise du corona. Le direct mail a toujours été un allié fidèle dans le mediamix des détaillants et a maintenant fait ses preuves une fois de plus.

Voici l’évolution des dépenses média des années précédentes

Découvrez le nouvel outil media

Avatar